Entrecôte et côte de bœuf

Entrecôte de bœuf
Collier Basses côtes Entrecôte et côte de bœuf Faux-filet Filet de bœuf Rumsteck Queue de bœuf Gîte à la noix, rond de gîte Tende de tranche / Poire / Merlan Gîte à la noix, rond de gîte Plat de tranche / Rond de tranche / Mouvant Plat de tranche / Rond de tranche / Mouvant Gîte (Jarret arrière) Aiguillette baronne Onglet de bœuf Hampe de bœuf Bavette d'aloyau Bavette de flanchet Flanchet Plat-de-côtes de bœuf Tendron / Milieu de Poitrine Gros bout de Poitrine Macreuse à bifteck Paleron Jumeau à bifteck Macreuse à pot-au-feu Jumeau à pot-au-feu
Texte

L’entrecôte et la côte de bœuf sont deux morceaux emblématiques de la viande de boeuf. Suivez nos conseils pour choisir les bons morceaux et les cuire à la perfection.

Conseils de cuisson

L’entrecôte est un morceau de viande qui peut aussi bien être grillé que poêlé. Si vous choisissez de la poêler, sachez qu’il n’y a pas besoin d’ajouter de matière grasse puisque le gras qui l’entoure nourrira la viande en fondant. Il est donc recommandé de ne pas dégraisser l’entrecôte, quitte à enlever le gras après cuisson dans son assiette.

Le temps de cuisson de l’entrecôte dépend de vos préférences. La viande peut se déguster bleue, saignante, à point ou bien cuite. Nous vous conseillons néanmoins de la servir bleue ou saignante car, cuite plus longtemps, la viande devient plus dure et perd en saveur.

Pour réussir la cuisson, il faut saisir la viande à feu vif des deux côtés de 1 à 6 minutes selon vos goûts, mais aussi selon l’épaisseur du morceau.

Pour évaluer le stade de cuisson de l’entrecôte, vous pouvez tout simplement utiliser votre doigt. S’il ne rencontre aucune résistance au contact de la viande, cela signifie qu’elle est bleue. S’il y a une légère résistance, alors la viande est saignante.

Pour que la viande ne durcisse pas, il convient de la sortir du réfrigérateur un peu avant de la cuire afin de la faire reposer à température ambiante pour éviter qu’un choc thermique se produise au moment de la cuisson, ce qui risque de contracter les fibres musculaires et durcir la viande.

L'entrecôte est excellente servie nature, accompagnée de fleur de sel et de poivre du moulin mais un beurre aillé, des herbes de Provence, une rondelle de moelle, une sauce tartare ou à base d’échalotes et de vin lui conviennent à merveille.

La côte de bœuf peut être cuite de plusieurs façons : au four, au gril, à la poêle ou au barbecue.

Le temps de cuisson varie selon l’épaisseur de la côte et vos préférences. Il faudra compter 7 à 15 minutes pour chaque côté en la retournant à l’aide d’une pince à viande, à privilégier à l’utilisation d’une fourchette pour ne pas piquer la viande, ce qui provoque une perte de jus et dessèche la viande.

Si vous optez pour une cuisson au gril, à la poêle ou au barbecue, il vous faudra saisir la côte de bœuf à feu vif afin de caraméliser les sucs et ainsi former une croûte qui la protégera tout le long de sa cuisson à feu plus modéré. Là encore, pas besoin d’ajouter de matière grasse car le gras nourrit la viande en fondant.

Si vous préférez le four, commencez tout de même par faire colorer la côte à feu vif sur un gril ou dans une poêle, pour ensuite prolonger la cuisson au four (thermostat 7, soit 210° C).

La côte de bœuf ne se sert, en principe, jamais bleue car l’intérieur risquerait d’être froid. Elle se sert plutôt saignante, ce qui permet d’apprécier toute sa saveur.

Comme pour l’entrecôte, il est préférable de sortir la côte du réfrigérateur un peu avant de la cuire et de la laisser reposer un moment à température ambiante.

Il convient de servir la côte de bœuf en séparant la viande de l’os, avec une découpe en tranches régulières assez épaisses.

De la fleur de sel et du poivre du moulin suffiront à sublimer le goût de votre côte de bœuf.

Entrecôte et côte de bœuf

Conseils d’achat pour bien choisir sa viande

L’entrecôte et la côte de bœuf sont des viandes savoureuses, qui conviennent aux amateurs de viande saignante.

Pour que votre entrecôte conserve une bonne tenue à la cuisson, il est préférable de demander à votre boucher une épaisseur d’environ 2 cm. La plus belle des entrecôtes est l’entrecôte première. L’entrecôte seconde, plus persillée, est moins présentable mais tout aussi bonne.

Il faut compter entre 180 et 200 grammes par personne.

La côte de bœuf doit être bien épaisse, entre 4 et 8 cm. Selon sa taille et l’appétit de vos convives, une côte de boeuf peut régaler 4 personnes ou plus.

Conseils de conservation

L’entrecôte et la côte de bœuf se conservent, dans le papier boucher, 3 jours au réfrigérateur dans sa partie la plus froide.

Penser à toujours les sortir du réfrigérateur 2 à 3 heures avant de les faire cuire, pour les mettre à température ambiante : elles ne seront pas agressées par un trop fort écart de température au moment de la cuisson.

Si les morceaux sont surgelés, compter environ 6 à 7 heures de décongélation au réfrigérateur pour l’entrecôte et 24 heures pour la côte de bœuf.

Les morceaux

L’entrecôte et la côte de bœuf sont issues du même morceau, le milieu de train de côtes.

Ce muscle, qui recouvre les vertèbres dorsales, est compris entre la 5e et la 11e côte. L’entrecôte n’est pas, comme son nom l’indique, découpée entre deux côtes : c’est une côte de bœuf désossée. Toutes deux sont parmi les meilleurs morceaux à griller du bœuf. Leur viande, persillée et à fibres courtes, est tendre et savoureuse.

La "vraie" côte de bœuf est, dit-on, la 7ème. Il ne faut pas confondre entrecôte et contre-filet. Prise dans les basses côtes, l’entrecôte est appelée entrecôte découverte. Elle est plus ferme, plus persillée et moins présentable que l’entrecôte couverte. Une belle entrecôte peut peser jusqu’à 600 g, une côte de bœuf, 1 kg ou plus.

L’appellation de ces viandes peut varier selon les régions. Ainsi, à Bordeaux, l’entrecôte est nommée entrecôte fine, dans le Nord on les appelle entrecôte découverte et côte d’atteinte, en Alsace, on parle de doppel focchripp.

Les recettes d'entrecôtes et de côtes de boeuf

La bonne cuisson, la petite sauce qui réveille les papilles, 6 recettes pour plus de plaisir.

Les meilleures sauces pour sublimer entrecôte et côte de boeuf

Pour accompagner une bonne entrecôte, rien de mieux qu’une sauce gourmande et subtile afin de sublimer les saveurs de la viande. Gribiche, forestière, aux agrumes, toutes les sauces peuvent se marier à l’entrecôte, mais l’une des plus appréciées est la sauce au jus de viande.

La plupart des sauces se marient bien aux viandes rouges, mais pour accompagner une bonne côte de bœuf ou une entrecôte, certaines sauces sont à privilégier comme la sauce moutarde ou encore la sauce barbecue, au goût à la fois fumé et sucré ou une sauce béarnaise à base de beurre, jaune d'œuf, échalote, estragon et cerfeuil qui sera parfaite pour relever une viande grillée.

Pour une côte de bœuf, on recommandera aussi une sauce forestière ou une sauce au poivre.

Pour la sauce au poivre, rien de plus simple, faites fondre dans une casserole du beurre à feu doux et ajoutez de la farine sans la laisser se colorer. Versez petit à petit du bouillon de bœuf, un peu de vinaigre et une cuillère à café de poivre mignonette. Laissez épaissir à feu doux, et c’est prêt.