Le transport et le bien-être des animaux

Texte

Engraissement, marchés aux bestiaux, reproduction, transhumance, abattage, la production animale nécessite de transporter quotidiennement plus d’un million d’animaux vivants sur le réseau routier européen.

Des animaux bien transportés

Texte

 

Qu’il s’agisse, entre autres, du ramassage des animaux dans les élevages (dont les plus nombreux sont de petites exploitations), du maintien des activités d’élevage dans certains terroirs, ou encore de la viabilité des abattoirs dans des zones de faible production, le transport d’animaux vivants est une réalité qui contribue à de nombreux équilibres socio-économiques.

Dès lors, il est essentiel de garantir le meilleur confort aux animaux durant ces déplacements. Le transport a donc bénéficié de toutes les améliorations et progrès techniques des dernières décennies : suspensions pneumatiques, systèmes progressifs de freinage et d'accélération.

En parallèle, les professionnels ont mis en œuvre des formations spécifiques pour les chauffeurs-convoyeurs sur l'organisation du chargement et du déchargement, sur les soins à donner aux animaux en cours de transport et sur la conduite des bétaillères.

Depuis le 1er janvier 2007, cette formation est devenue obligatoire et les chauffeurs convoyeurs doivent être titulaires d'un certificat d'aptitude au transport des animaux vivants délivré par le Ministère de l'Agriculture (Règlement CE 1/2007).

Transport et le bien-être des animaux

Texte

100% des transporteurs de bétail disposent d’une formation et d’un certificat spécifiques

100% des transporteurs de bétail disposent d’une formation et d’un certificat spécifiques.