Le goût du travail bien fait

Choisir Viandes de France, c’est l’assurance de goûter au « travail bien fait».

Texte

Viandes de France, c’est :
  • L’assurance du respect d’un salaire minimum et d’une protection sociale pour les centaines de milliers de personnes employées en France dans l’alimentation animale, l’élevage, l’abattage, la découpe, la transformation et la commercialisation des viandes.
  • L’engagement à maintenir et à diffuser des connaissances et des savoir-faire spécifiques, parfois transmis de génération en génération.
  • L’engagement à contribuer à la diversité des races et à perpétuer l’excellence de la génétique française.
  • La volonté de maintenir des productions qui expriment le terroir dont elles sont issues.
Texte

Viandes de France - Le goût du travail bien fait

Le saviez-vous ?

Texte

  • Fabricant d’alimentation animale, éleveur, technicien de sélection, technicien de coopérative, vétérinaire, commerçant en vif, abatteur, transformateur, grossiste, salaisonnier, boucher, charcutier, volailler… Les métiers des Viandes de France représentent près de 600 000(1) emplois dans l’agriculture, l’artisanat, l’industrie et les services.
     
  • La France possède le cheptel bovin le plus important d'Europe avec pas moins de 25 races répondant aux noms de Charolaise, Blonde d'Aquitaine, Rouge des Prés, Normande, Limousine, Gasconne, Aubrac…
     
  • Si la définition européenne du veau permet d’aller jusqu’à 8 mois, les veaux sont en général élevés jusqu’à 5 à 6 mois en France, gage d’une viande plus claire, mieux adaptée à nos habitudes de consommation.
     
  • Pour les charcuteries, les recettes et pratiques des charcutiers et des salaisonniers sont codifiées par le Code des Usages de la Charcuterie, de la Salaison et des Conserves de viande. Son respect est contrôlé par les services des fraudes.
     
  • L’élevage ovin est très lié à son territoire et 20 marques d’agneau font référence à leur région de production.
     
  • La France est le premier producteur européen de volailles avec 1,8 million de tonnes produites en 2012, la diversité de ses espèces (poulet, dinde, canard, pintade, caille et oie) en font une viande très appréciée des consommateurs. La variété des spécialités proposées font de la volaille française une volaille unique (Label Rouge, AOP, IGP et Agriculture Bio et volailles fermières, chapon, poule, poularde fermière et coquelet).
     
  • La France est le 3e producteur européen de viande de porc.
     
  • La filière cunicole française s’est engagée depuis vingt ans dans une démarche de qualité et de traçabilité sous norme AFNOR. Cela témoigne de la volonté des professionnels à produire une viande de lapin dans le respect de bonnes pratiques d’élevage et de transformation. Le lapin participe à la diversité du patrimoine gastronomique de la France. 

Filière porcine : 100 000 emplois / filières bovine, ovine et chevaline : 400 000 emplois / filière avicole : 60 000 salariés et 20 000 éleveurs / filière cunicole : 10 000 emplois