Carbonade flamande de boeuf

Carbonade flamande de boeuf
Recette pour 4 personnes
Temps de préparation
30 minutes
Temps de cuisson
3 heures ( 1h30 en autocuiseur)
Ingrédients

1 kg de flanchet de bœuf
3 oignons
4 tranches de pain d’épices sans croûte
1 feuille de laurier
2 c. à soupe de moutarde
2 c. à soupe de farine
2 c. à soupe de sucre cassonade
60 cl de bière brune
40 g de beurre
2 c. à soupe d’huile
Sel et poivre du moulin

Préparation de la recette

Préchauffer le four à 150-180°C (Th. 5-6).

Couper la viande en gros morceaux, éplucher et émincer les oignons, tartiner les tranches de pain d’épices avec la moutarde.

Chauffer une cocotte avec l’huile, colorer la viande de tous les côtés et réserver.

Chauffer la cocotte avec le beurre et roussir légèrement les oignons, ajouter le sucre et laisser caraméliser, remettre la viande et saupoudrer de farine, saler et poivrer, verser la bière et un peu d’eau si besoin pour bien recouvrir la viande, ajouter le pain d’épices et le laurier, couvrir et cuire 3 heures au four. En fin de cuisson, la sauce doit être onctueuse.

Servir la carbonade flamande accompagnée de grosses frites.

Petite histoire

La carbonade ou carbonnade est un plat de longue cuisson qui marie 3 saveurs chères aux Flamands : le sucré, le salé et la bière. Cette spécialité tire l’origine de son nom d’un plat de viande grillée sur charbons. Ainsi, on parlait de carbonade de mouton ou de jambon à la carbonade. Aujourd’hui, la recette ne s’entend qu’avec une viande bœuf. Pour la réussir, il faut privilégier les morceaux qui s’expriment en cuisson longue, comme le paleron, les basses côtes ou le flanchet. Son principe est de laisser mijoter la viande dans une sauce à la bière, puis de la recouvrir en fin de cuisson de fines tranches de couque (pain d’épices) badigeonnées de moutarde.

Suggestion

Pour diviser le temps de cuisson par deux, opter pour l’autocuiseur, cuire une heure et demie après rotation de la soupape.

Conseil du sommelier

Pour rafraîchir les notes épicées et sucrées-salées de la carbonade, jouer sur les oppositions en servant un vin rouge avec une belle matière et de l’acidité comme un Crozes-Hermitage. En blanc, choisir des vins à dominante de Marsanne, certains rappellent les saveurs de la bière qui, bien sûr, est recommandée sur ce plat.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.