Collier de veau

Collier de veau Côtes de veau Côtes secondes Côtes premières Filet Longe filet Quasi de veau Noix, noix pâtissière et sous-noix Flanchet Tendron Poitrine Epaule de veau Jarret

Conseils de Cuisson

Texte

La viande entrelardée du collier rend les plats mijotés savoureux et moelleux. Le collier peut être cuisiné seul ou avec d’autres morceaux à mijoter comme le flanchet ou le jarret. Une seule règle, donner du temps à la cuisson et il révèlera tous ses atouts.

Il faut prévoir environ 1h30 de cuisson en cocotte traditionnelle et 45 minutes en autocuiseur. Vous pouvez le cuisiner la veille pour le réchauffer le lendemain, il n’en sera que meilleur.

Pensez également à préparer de plus grosses quantités pour en conserver une partie au congélateur : les plats mijotés s’y conservent très bien et vous gagnerez du temps pour vos prochains repas.

Conseils d'achat

Le collier, moelleux et savoureux, est apprécié dans les ragoûts et autres pot-au-feu.
Il faut compter 200 à 250 g par personne. Les ragoûts sont toujours meilleurs quand ils sont réchauffés, et il est toujours bon d’en avoir au congélateur. Penser à préparer de plus grosses quantités.
Le collier se trouve en produit surgelé dans les mélanges pour le bourguignon ou la blanquette.

Conseils de conservation

Le collier se conserve deux à trois jours au réfrigérateur, dans sa partie la plus froide.

Morceau

Muscle de l’encolure de l’animal, le collier fait partie des morceaux dits "avants" délaissés par les consommateurs car peu connus. D’une manière générale, le collier doit mijoter, c’est-à-dire cuire à très petit feu et très longtemps.

Collier de veau