Bavette

Collier Basses côtes Entrecôte et côte de bœuf Faux-filet Filet de bœuf Rumsteck Queue de bœuf Gîte à la noix, rond de gîte Tende de tranche / Poire / Merlan Gîte à la noix, rond de gîte Plat de tranche / Rond de tranche / Mouvant Plat de tranche / Rond de tranche / Mouvant Gîte (Jarret arrière) Aiguillette baronne Onglet de bœuf Hampe de bœuf Bavette d'aloyau Bavette de flanchet Flanchet Plat-de-côtes de bœuf Tendron / Milieu de Poitrine Gros bout de Poitrine Macreuse à bifteck Paleron Jumeau à bifteck Macreuse à pot-au-feu Jumeau à pot-au-feu
Texte

La bavette d'aloyau et de flanchet sont des morceaux de viande très appréciés des amateurs de viande longue et délicatement persillée tandis que  la bavette à pot-au-feu est parfaite pour le pot-au-feu.

Conseils de cuisson de la bavette

La bavette d’aloyau est un des morceaux préférés des amateurs de viande. Elle a l’avantage d’être très simple à cuisiner : saisissez-la à la poêle ou au gril 1 minute de chaque côté pour caraméliser les sucs de surface de façon à laisser le maximum de jus à l'intérieur, ajoutez une pincée de sel et du poivre, nappez du jus de cuisson et régalez-vous !

La bavette à l’échalote, une recette incontournable de la cuisine française, vous permettra d’apprécier toutes ses qualités gustatives. Pour cela, il vous suffit de confire les échalotes dans une poêle avec du beurre. Attendez qu’elles se colorent en les tournant continuellement, puis ajoutez du sucre et de l’eau et laissez le tout caraméliser à feux doux jusqu’à évaporation totale du jus.

Pour avoir une bavette d’aloyau parfaitement tendre, sortez-la du réfrigérateur quelque temps avant la cuisson et laissez-la à température ambiante. De cette façon votre bavette ne subira pas de choc thermique qui pourrait contracter ses fibres musculaires et la faire durcir. Pour maximiser la tendreté de la bavette, nous vous conseillons de la laisser reposer après cuisson sous une feuille d’aluminium pour permettre à la viande de se détendre et à la chaleur de se répartir uniformément.

La bavette de flanchet possède une texture similaire à celle de la bavette d’aloyau. Elle se prépare également à la poêle ou au gril. Le temps de cuisson varie de 1 à 3 minutes de chaque côté selon l’épaisseur de la viande et vos préférences. Cependant il est préférable de consommer ce morceau saignant. Une cuisson trop longue lui ferait perdre en goût. Vous pouvez accommoder votre bavette de fines herbes ou ajouter une pincée de fantaisie et d’exotisme en la préparant par exemple avec une marinade à base de condiments asiatiques.

Comme pour la bavette d’aloyau, il est recommandé de sortir la bavette de flanchet du réfrigérateur quelque temps avant la cuisson et de la laisser à température ambiante pour éviter un choc thermique qui la ferait durcir. Là encore, il est conseillé de la laisser reposer sous une feuille d’aluminium.

La bavette à pot-au-feu est comme son nom l’indique un morceau utilisé dans le pot-au-feu. C’est un morceau de viande à faire bouillir, et non à griller ou à poêler, auquel on ajoute généralement d’autres viandes de différentes textures et des légumes comme des carottes, navets, chou et pommes de terre. Bon à savoir : un pot-au-feu cuit la veille est plus savoureux.

Conseils d’achat

La bavette d’aloyau et la bavette de flanchet sont des morceaux de viande faits pour être poêlés ou grillés. La bavette est une viande savoureuse qui plaira au plus grand nombre grâce à sa jutosité et à ses fibres allongées et peu serrées. Il faut compter environ 150 grammes par personne, à ajuster selon l’appétit de chacun bien sûr !

La bavette à pot-au-feu est une viande un peu grasse, parfaite pour réaliser ce plat convivial qu'est le pot-au-feu. Vous pouvez la ficeler, seule ou avec les autres viandes du pot-au-feu, pour éviter qu'elle ne se défasse à la cuisson. Il faut, pour un pot-au-feu, compter environ 200 grammes de viande sans os par personne, là aussi à ajuster selon l’appétit de chacun.

Conseils de conservation

Ces trois types de bavettes peuvent se conserver dans la partie la plus froide du réfrigérateur pendant 2 à 3 jours.

Les différents morceaux

  • La bavette d’aloyau est un muscle de l’abdomen pesant entre 2 et 3 kilos dont la forme rappelle celle d'une bavette de bébé. Ses fibres sont longues et peu serrées. Ce morceau, tendre et goûteux, est idéal pour les biftecks.
  • La bavette de flanchet est un morceau de forme carrée qui se situe au niveau de l’aine de l’animal. À l’instar de la bavette d’aloyau, ses fibres sont longues et peu serrées. Bien dénervée, elle est également très savoureuse.
  • La bavette à pot-au-feu est le muscle qui enveloppe la bavette d’aloyau. Le poids de ce morceau long et plat varie de 600 à 900 grammes. C'est un morceau à bouillir avec d'autres viandes pour faire... un pot-au-feu.

Ces morceaux de viande peuvent également posséder une appellation différente selon les régions.

Ainsi, la bavette d’aloyau est appelée palangre, fausse osseline à Bordeaux et à Toulouse, primpied à Saint-Étienne, épais flanchet à Lille et bifteck stuck vum lappe en Alsace !

La bavette de flanchet est appelée faudil à Toulouse et flanchet d’aiguillette à Agen.

La bavette à pot-au-feu est appelée aude à Bordeaux, flanc épais à Montreuil-sur-Mer et luppefleich vum lappe en Alsace.

3 recettes de bavettes de bœuf

Bavette de flanchet