Le flux RSS

Que boire avec un pot-au-feu

Thématique: 
Cuisine et Achat
Emission: 
Que boire avec la viande ?

Ma sélection

Quel vin choisir quand, au cœur de l’hiver, la famille a prévu de se retrouver autour d’un beau pot-au-feu ? De préférence un vin rouge plutôt léger, par exemple un cabernet franc du Saumurois.

Les défis du pot-au-feu

Comme beaucoup de gens, j’associe le pot-au-feu à la joie de se rassembler à plusieurs autour d’un plat réconfortant. C’est un plaisir de déguster cette association onctueuse de différentes pièces de bœuf, aussi bien grasses, maigres que gélatineuses... Les légumes (carottes, oignons, poireaux, branches de céleri) apportent également beaucoup de saveurs au plat, de même que les condiments ajoutés pour le relever : moutarde, gros sel, cornichons ou même raifort. Compte tenu de tous ces éléments, l’idée est de s’orienter vers un vin rouge plutôt léger, qui ne prendra pas le dessus sur la saveur et l’onctuosité des viandes.  

Quels accords mets - vin avec un pot-au-feu ?

Mon choix numéro un se porte sur un vin rouge cabernet franc du Saumurois, au sud-est du Maine-et-Loire. Très léger sans être trop fruité, il viendra rafraîchir de manière idéale le palais.

Autre suggestion : l’une des petites appellations françaises du centre de la France, comme les Côte-Roannaise (cépage gamay). Le pot-au-feu est un plat familial, de partage, et je trouve ce type de vins très cohérent avec cette idée. Mieux vaut alors se tourner vers un vin âgé de quelques années pour s’assurer qu’il ait pu s’affiner et ne soit pas trop explosif en bouche. Et, pour ne rien gâcher, c’est un choix qui a l’avantage d’un bon rapport qualité/prix.  

En gamay, je propose un cru du Beaujolais (par exemple Brouilly, Régnié), âgé de trois ou quatre ans. Plutôt légers, ces vins présentent un nez un peu épicé qui rappellera les éventuelles épices qui auront pu être ajoutées à la préparation. Pour autant, la structure légère s’associera bien au bouillon.

Le pot-au-feu est généralement réalisé pour au moins cinq ou six personnes. Alors, pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour sortir un magnum ? On ne pense pas assez à ce joli format, qui apporte une dimension encore plus conviviale à un vrai moment de partage.

Ma dernière recommandation : accompagner le pot-au-feu d’une eau plate, peu minéralisée, qui apportera une belle sensation cristalline au plat.

A éviter !

Je déconseille fortement les vins très puissants ou trop tanniques, tels que les vins du Languedoc Roussillon ou de Provence. Ils raffermiraient excessivement les tanins, donnant une impression asséchante, désagréable à la dégustation.

Caroline Furstoss, sommelière.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. 

Vidéos similaires :

Toutes les vidéos :