Le flux RSS

Ma sélection

La dégustation d'un rôti de veau est l’occasion d’ouvrir un élégant vin de Bourgogne, en blanc (appellation Chassagne-Montrachet) ou en rouge (appellation Volnay). Avec leur élevage en bois, leur belle rondeur et leurs notes toastées, ces vins seront parfaits pour accompagner un délicieux rôti.

Les défis du rôti de veau

Le rôti de veau est une pièce de viande particulièrement savoureuse, servie généralement lors d’occasions un peu spéciales. Il fait partie de ces plats dont la cuisson est primordiale : la viande doit être rosée juste comme il faut afin de préserver toute sa souplesse. Le défi est de créer un accord qui sera à la hauteur de cette préparation, en mettant en valeur la viande bien juteuse.

Quels accords mets-vins avec un rôti de veau ?

Un rôti de veau au menu, c’est un prétexte idéal pour sortir une belle bouteille, en blanc comme en rouge. Quel que soit le choix, l’idée est de préserver la délicatesse de la viande avec un vin qui soit affiné, dans l’élégance, pour apporter de la complexité. On préférera des vins avec des tanins assouplis, pour une expression fruitée, mais qui ne soit pas excessivement intense.

Si l’on opte pour un vin blanc, il faudra veiller à ce qu’il soit suffisamment gras. En Bourgogne, je conseille un vin blanc de l’appellation Chassagne-Montrachet ou un Rully de la Côte chalonnaise. Sans acidité excessive, ces vins ont la particularité d’avoir connu un élevage en bois qui vient apporter des notes toastées, très intéressantes avec le rôti.

Autre possibilité, plus économique, en vin blanc : un pinot gris alsacien. Sans trop de sucre, un peu gras et rond, il proposera un agréable effet enveloppant sur la viande.

En rouge, mieux vaut se tourner vers un vin qui ne soit pas trop jeune, un joli cru de Bourgogne, par exemple une appellation Volnay, ou encore un Bordeaux d’au moins dix ou quinze ans d’âge. Le mariage avec le rôti sera très réussi grâce à des tanins plus légers et une agréable note fruitée qui viendra accompagner la viande en bouche.

A éviter !

Je bannirais les vins excessivement puissants ou tanniques (les Rhône du sud par exemple), ou encore les vins trop jeunes. La finesse du rôti de veau mérite qu’on lui rende justice !

Caroline Furstoss, sommelière.

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Toutes les vidéos :

Quel vin boire avec un tajine d’agneau aux olives
516 vues
Best-of MADE in VIANDE édition 2018
773 vues
Quel vin boire avec un bœuf carottes
833 vues
Quel vin boire avec un rôti de veau
814 vues
Que boire avec des tendrons de veau marinés au citron vert
1200 vues
Que boire avec un filet mignon de porc
949 vues
Que boire avec une grillade de bœuf : pavé de rumsteck, bavette, onglet ou hampe
1332 vues
Ma sélection Je recommande un vin blanc des Côtes du Jura blanc pour accompagner un foie de veau, et un vin rouge du Languedoc pour déguster un foie d’agneau.  Les défis du foie de veau et du foie d’agneau  Si ces produits se démarquent notamment par leur texture très spécifique, ces deux types de foies présentent des caractéristiques assez différentes. Relativement ferme, le foie d’agneau est réputé pour sa puissance, tandis que  le  foie de veau offre une plus grande délicatesse, avec une saveur douce et
1024 vues